Ces faux profils sur les sites de rencontre…

Il était blanc et sur sa photo il avait l’air d’un beau Cubain. Je m’étais dit enfin un gars chaleureux, romantique qui va me tenir par la main, me faire danser, me faire rêver… Peut-être voulait-il simplement savoir si j’étais raciste, je n’en sais rien. En attendait-il une autre ? Je me suis posé la question, car il y a des gars qui s’affichent sur plusieurs sites de rencontre avec des noms et des professions différentes. Allez donc savoir ! J’aurais dû m’en douter, car au téléphone, il n’avait pas d’accent et je n’entendais pas le bruit des vagues ni le cliquetis des glaçons dans son mojito (figure de style il va de soit) je me suis quand même assise avec lui pour voir de quoi il retournait. Est-ce un clown ? ? cubain faux profileUn acteur ou simplement un menteur ou arnaqueur ? Il avait toujours refusé de communiquer via skype, je me disais, il veut me faire une surprise ! Il est peut-être encore plus séduisant que sur la photo! Il savait écrire, se disait d’ailleurs, écrivain de romans qu’il publiait sous un pseudonyme : « Le grand gourmand » jamais entendu parler de cet auteur, il faut dire que je ne lis pas beaucoup et j’admets que je préfère aller danser. Je lui ai demandé s’il aimait danser, il m’a dit « oui, les slows seulement »  Hum, on est fort loin de mon rêve de beau Cubain qui va me faire tourbillonner au son d’une salsa enivrante. Mais je me suis dit, donnons une chance au coureur pour découvrir par la suite que c’était en effet un coureur de jupons qui s’affichait réellement sur plusieurs sites sous des identités différentes. Un dragueur quoi ! Mais il avait des $$, une belle voiture, il essayait de m’enquiquiner afin de prolonger la soirée. Compliments sur compliments, j’avais l’impression d’être transformée en petit chaperon rouge qui allait bientôt être mangée par un loup à grandes dents.

 

Soyons sérieux un peu. J’ai complètement manqué de prudence, encore heureuse d’avoir donné un rendez-vous dans un lieu public, un restaurant chic de la rue Laurier. J’ai appris par la suite que ce même gars avait donné rendez-vous à une fille qui était, l’amie d’une amie, pour elle, il s’était présenté comme un musicien encore inconnu, mais en voie de devenir célèbre. Son album mystérieux devait être sur les ondes de la radio d’ici peu… On est naïves, les femmes, on devient parfois aveuglées par notre besoin de tendresse jusqu’au point de ne pas écouter notre instinct qui s’entête à nous donner des avertissements. Des fois, je pense que mon instinct a besoin de klaxonner beaucoup plus fort, je me spécialise à me mettre les pieds dans les plats.

 

Bon je vais arrêter de divaguer et tâcher de retenir quelque chose de cette leçon. Il y a bien des poissons dans la mer et ils ne viennent pas tous des caraïbes…

 

Il est important d’alerter son site de rencontre dès que l’on se rend compte que l’on a  affaire à un arnaqueur haut de gamme, c’est-à-dire qu’il connait toutes les ficelles de la drague sur le net. On peut également se tromper même en faisant une rencontre dans un café; des arnaqueurs, des menteurs, il y en a partout.

 

Je pense que c’est à moi de grandir et de garder ma tête sur les épaules et non l’accrocher sur le porte-manteau dès que je mets les pieds dans un bistrot ou un resto. Pour le reste, je n’ai pas besoin de vous raconter… Heureusement que ma mère ou mon père ne savent rien de tout ça. Même mon frère trouve que j’agis trop à la légère. Il tente de me rassurer constamment, « tu es belle, intelligente, soit patiente, etc., etc . » Je le sais pourtant, c’est difficile quand on est un lièvre de se transformer en tortue et quand on est un fromage si bon à manger, le corbeau n’a pas envie de l’échapper. Alors, qu’en pensez-vous ? J’en déduis que vu mon tempérament impatient et trop pressé, je suis mieux de continuer à faire des recherches sur le net et si le gars refuse de communiquer via Skype, alors, je passe au suivant, en plus je pense que je vais rectifier mon profil. « Je recherche un beau Cubain aimant la danse et le rhum… » au moins s’il est déjà dans mon pays, je vais faire des économies. Je n’aurais pas à lui payer son billet d’avion. À bien y penser, c’est peut-être mieux qu’il n’aime pas trop le rhum…